Contáctenos Quiénes somos
De la frontera | Redacción Espacinsular

Les commerçant(e)s de Savanette, une commune frontalière du département du Centre d’Haïti, font face à un climat d’insécurité qui tend à augmenter de jour en jour,  a observé le GARR.

 

Selon les constats de l’institution, de janvier 2016 jusqu’au vendredi 11 mars, environ 15 entrepôts ont été mis à sac dans cette  commune habitée par environ 41,000 personnes.

Depuis la recrudescence des actes de vol, une psychose de peur s’installe dans l’esprit des Savanettiens qui lancent un cri d’alarme aux autorités concernées pour qu’elles puissent prendre des mesures urgentes contre les auteurs de tels actes.

« Nous vivons dans la peur face à la montée des actes d’insécurité dans la ville. Le soir, nous sommes obligés de rester éveillés  pour éviter de ne pas être la proie des voleurs. Car, les 4 policiers de la commune  sont totalement impuissants pour repousser les bandits.», a déclaré au GARR l’un des commerçants.

Par ailleurs, plusieurs commerçants (es) déplorent le comportement des autorités judiciaires de la commune qui, selon eux, ne collaborent pas avec les policiers de Savanette pour traquer les bandits.

« Il est révoltant  de voir qu’un bandit soit libéré dans un laps de temps sous l’ordonnance d’un juge immédiatement après son arrestation.», ont-ils dénoncé.

Parallèlement, d’autres commerçantes qui effectuent des transactions coutumières à la frontière de Cañada/Miguel, de Savanette se font aussi voler par ces mêmes malfrats.

« Parfois nous sommes en bus, des bandits armés contraignent le chauffeur de s’arrêter sur la route  pour qu’ils puissent s’emparerde nos marchandises et de notre argent.», ont-elles conclu.

Face à ce climat d’insécurité mettant en péril les vies et biens de la population de Savanette, le GARR croit qu’il est urgent que les autorités concernées mettent tout en œuvre pour freiner ces actes de banditisme. 

Il en profite pour exhorter les autorités haïtiennes à renforcer l’effectif des agents policiers au bénéfice de la population de cette commune frontalière.