Contáctenos Quiénes somos
De la frontera | Redacción Espacinsular

Pertes en vies humaines, de cheptel, de plantations agricoles, des glissements de terrain, inondations,  endommagement et destruction de maisons, blessures, tels ont été entre autres les multiples dégâts provoqués par le passage de l’ouragan Matthew dans des communes frontalières d’Haïti du 3 au 5 octobre 2016.

 A Fonds-Verrettes, département de l’Ouest, 2 personnes dont une femme enceinte ont perdu la vie (1 dans la section de Gros Cheval et 1 dans la localité de ‘’Mari Klè’’). Des maisons ont été endommagées et diverses plantations ravagées. 28 animaux ont été tués dans la localité de ‘’Bwa Nègès’’.

A Cornillon/Grand-Bois (Ouest), notamment dans la 4ème section de ‘’Lyann Doko’’, 18 maisons ont été endommagées. 50 animaux ont été tués et diverses plantations ravagées.

Selon les données fournies par le Comité de la protection civile de la commune de Ganthier (Ouest), 533 maisons ont été inondées, 1920 endommagées  et 245 autres détruites. 2719 familles sinistrées ont été recensées ainsi que 10 personnes blessées.

A Fond-Parisien 3ème section communale de Ganthier, diverses plantations ont été détruites notamment dans les localités de La Source, Bois de Mieu, Pinganot, Sous-Moulin, ‘’Nan Plezi’’ et Cité Flora. 

Dans le département du Centre, en particulier à Roche Plate, localité de la commune frontalière de Baptiste, 13 maisons ont été endommagées et une autre détruite. Des têtes de bétail ont été emportées et des jardins totalement détruits. Une église catholique située dans la localité de Dos Parc a été aussi endommagée.

A Lascahobas (Bas Plateau central) plusieurs maisons ont été endommagées ou détruites, des plantations ravagées et des têtes de bétail emportées.  Les localités les plus touchées sont : Dos Bois Rouge, Lokarè, Gros Moulin où la destruction de 11 maisons a été recensée et  Roche  Mulâtre où des glissements de terrain ont été observés.

A Savanette (Bas Plateau central), des dégâts ont été enregistrés tant au niveau du centre-ville que dans les sections communales. Diverses  plantations d’haricots, de bananiers, de café, de riz, de canne-à-sucre et autres ont été détruites et des animaux tués. Plus d’une vingtaine de maisons ont été endommagées notamment dans les localités de  Mable et de Tabac. Une maison a été détruite à  Café Canal (2ème section La Haye). Une école nationale a été endommagée à Belle-Terre, 2ème section communale de Savanette, ainsi que 3 églises protestantes.

A Anse-à-Pitres, Sud-est, l’ouragan Matthew n’a pas causé trop de dégâts. Boucan Guillaume, 1ère section communale, Bois d’Orme, 2ème section communale et Cachiman sont les sections les plus affectées. Des bananeraies et d’autres plantations ont été détruites et des têtes de bétail emportées par les eaux.

Au niveau du centre-ville, notamment dans la zone de La Saline, la route a été coupée par les eaux. On a observé la destruction d’une dizaine de maisonnettes. Des matériels de pêches ont été emportés.

Il convient de signaler que la distribution d’eau dans la ville d’Anse-à-Pitre a été interrompue en raison de la pollution du débit du système d’adduction qui a été envahie par des eaux pluvieuses très sales en provenance des ravins. Ce qui a provoqué une grande pénurie d’eau au niveau de la commune.

Tout en regrettant les pertes en vies humaines et les multiples dégâts causés par l’ouragan Matthew, le GARR exprime sa solidarité envers les victimes de ladite catastrophe naturelle.

Il en profite pour exhorter les autorités haïtiennes à voler au secours des victimes qui vivaient déjà dans des conditions socio-économiques difficiles.