Contáctenos Quiénes somos
Noticias | Redacción Espacinsular

Port-au-Prince, le 24 novembre 2018- À l´occasion de la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes et des filles (25 novembre), la famille des Nations Unies en Haïti accompagnera le Ministère à la Condition Féminine et aux Droits des Femmes (MCFDF) dans le lancement des 16 jours d´activisme contre la violence faite aux femmes.

Cette période sera marquée par un programme avec plus de vingt activités autour du thème «Oranger le Monde : #ÉcoutezMoiAussi », qui invite également à la réflexion sur le rôle des femmes comme acteurs clés du développement durable. « Tel que souligné par le Secrétaire Général Antonio Guterres, la violence à l´égard des femmes et des filles est une pandémie mondiale qui a de lourdes conséquences pour les familles et pour la société. Elle constitue un affront moral à tous, un signe de honte dans toutes les sociétés et un obstacle majeur à un développement inclusif, équitable et durable », a indiqué le Représentant spécial adjoint du Secrétaire général, Coordonnateur Résident des Nations Unies et Coordonnateur Humanitaire en Haïti, le Dr. Mamadou Diallo. En effet, « la lutte contre l’ impunité des crimes  à l’ égard des femmes et filles, ainsi que l´autonomisation et la matérialisation des droits des femmes et des filles sont des impératifs pour accomplir l´ensemble des 17 Objectifs de Développement Durable (ODD) à l’horizon 2030 et l´objectif d´Haïti de devenir un pays émergent à l´horizon 2030. C’est la responsabilité de tous et de toutes », a ajouté le Coordonnateur Résident.

À cet égard, les Nations Unies réitèrent leur soutien aux efforts de mise en application du Plan National d’Égalité Femmes-Hommes et du Plan National de Lutte contre la violence faite aux Femmes 2017-2027, ainsi qu’à la pleine participation des femmes dans la vie sociale et institutionnelle. 

En appui du thème international et du thème national “ Nan zafè vyolans sou fanm ak tifi a, nou pap bay legen”, ainsi que du slogan ‘‘Patisipasyon fanm=Ayiti djanm’’, le calendrier des 16 jours d´activisme se déroule cette année autour de cinq journées clés : le 25 novembre (Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes), le 1er décembre (Journée mondiale de lutte contre le Sida), le 3 décembre (Journée internationale des personnes vivant avec un handicap), le 5 décembre (Journée internationale des volontaires) et le 10 décembre (Journée mondiale des droits humains). Cette année, la journée du 10 décembre célèbre également le 70e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l'homme.   

La campagne propose plus d´une vingtaine d´activités diverses telles que des ateliers de sensibilisation, des projets artistiques, des discussions avec des jeunes leaders, des activités sportives et des actions de plaidoyer pour la santé sexuelle et reproductive, ainsi que pour la prévention des maladies telles que le Sida.

La couleur orange sera à nouveau le symbole qui habillera les évènements et les bâtiments des Nations Unies, dans le monde et en Haïti, afin de réaffirmer leur soutien pour avancer dans l´égalité de genre comme un élément indispensable et transversal de l´agenda les Objectifs de Développement Durable (ODD) à l’horizon 2030.